Objet du jour

Bague ancienne en or et ivoire, « Léda et le cygne », vers 1790.

Rarissime bague en or à anneau nervuré qui se rattache au moyen d’une palmette à un grand chaton rectangulaire à pans coupés serti avec extraordinaire scène mythologique à connotation fortement érotique, représentant Léda s’accouplant à Zeus qui a pris la forme d’un cygne. La petite scène est sculptée en bas relief, en ivoire, sur fond de bois noir. L’extrême délicatesse de l’exécution et la finesse des détails permettent d’attribuer cet ouvrage au maître Guiseppe Maria Bonzanigo (né en Italie en 1745, mort en 1820), actif à Paris depuis l’époque de Louis XVI… Compte tenu du sujet, on peut en déduire qu’elle a dû être portée par un épicurien… En ce temps-là, il fallait se hâter de profiter de la vie…

L’atelier de Bonzanigo utilisait aussi bien l’ivoire que le bois. C’est à la pénurie d’ivoire due, probablement, au blocus de l’Angleterre, qu’il faut attribuer l’utilisation du bois à la place de l’ivoire. Bonzanigo est actif en France depuis au moins 1784. Peu d’exemplaires demeurent de ces bagues de Bonzanigo, dont une, datée (par le poinçon de Rennes) de la période 1771-1784, est conservée au British Museum (H. Tait, The art of the jeweller, Catalogue of the Hull Grundy gift to the British Museum, 1984. ref. 226). Ici, l’utilisation de l’ivoire plutôt que du bois et la décoration de l’épaule, évoquent la période 1790.

Travail français, attribué à Bonzanigo, vers 1790.
Excellent état d’origine.

Dimensions du chaton : 30 x 21 mms
Taille du doigt : 55
Poids : 8,8 grs